ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU VAL D'OISE
Page d'accueilPlan du siteContactsImprimer
Vign_classe
DEUX TEXTES IMPORTANTS ONT MODIFIÉ LE CADRE DE NOS PRATIQUES PÉDAGOGIQUES :

- D’une part, la loi d’orientation pour l’avenir de l’école du 23-04-2005 avec la mise en œuvre d’un «Socle commun de connaissance et de compétences»

- d’autre part, la Loi du 11-02-2005 sur «l’égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées».

Le premier, en instaurant un socle commun de connaissances et de compétences : décret du 11-07-2006 (entrée en application à la rentrée 2007), montre les grandes directions éducatives et donne une visée et une cohérence à la scolarité obligatoire.

Le second, en parlant de scolarisation des élèves handicapés et non plus «d’intégration», affirme que l’élève handicapé a une place de droit à l’école et que celle-ci doit adapter sa pédagogie.

De ces deux textes émanent des projets spécifiques : PPS, PPRE, PAI…
Le PPS : Projet Personnalisé de Scolarisation
Vign_interrogation_6759
Le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) concerne les élèves en situation de handicap, ou présentant des troubles de la personnalité, ou atteints par des troubles de santé invalidants, dès lors que leur situation nécessite des aménagements éducatifs et pédagogiques importants.



Ce projet est élaboré par la Maison Départementale du Handicap du lieu de vie de l’enfant (MDPH).



Quand ?
  • Lors d'une atteinte de santé invalidante. Les prises en charge thérapeutiques, paramédicales, rééducatives doivent être plus précisément articulées;
 
Place du PAI
  • Lorsque l’état de santé d’un élève nécessite un aménagement significatif de son accueil à l’école ordinaire, mais n’engage pas des dispositifs spécialisés devant être validés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) on se contentera d’élaborer un Projet d’Accueil Individualisé (PAI), contractualisé entre la famille (ou le représentant légal) et l’école d’accueil, avec l’aide du médecin scolaire ou, s’agissant d’un enfant de moins de trois ans, du médecin de PMI (service de protection maternelle et infantile, dépendant du Conseil Général). La responsabilité de ce PAI, et de son suivi, est confiée au directeur de l’établissement scolaire d’accueil. Même dans ce cas il peut s’avérer utile de prendre conseil auprès de l’enseignant référent.
Dans quels cadres ?
  •  En milieu ordinaire et/ou en institution spécialisée.
SCOLARISATION D'UN ÉLÈVE EN SITUATION DE HANDICAP
Vign_maison_du_handicap
PPRE : Programmes personnalisés de réussite éducative
Vign_ecriture_8870
Un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) est un plan coordonné d'actions conçu pour répondre aux besoins d'un élève lorsqu'il apparaît qu'il risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences du socle commun. Il est proposé à l'école élémentaire et au collège. Il est élaboré par l'équipe pédagogique, discuté avec les parents et présenté à l'élève.

Le PPRE peut intervenir à n'importe quel moment de la scolarité obligatoire en fonction des besoins de chaque élève. Il est temporaire : sa durée varie en fonction des difficultés scolaires rencontrées par l'élève et de ses progrès.

Il se concentre prioritairement sur le français, les mathématiques et, au collège, sur la première langue vivante. Il fixe des objectifs précis en nombre réduit. Il prévient l'aggravation des difficultés ou permet à l'élève de surmonter les obstacles à la poursuite de ses apprentissages.

À l'école, les évaluations de CE1 et de CM2 facilitent le repérage des difficultés d'un élève. Le PPRE donne cohérence à l'ensemble des aides dont il bénéficie. Il est obligatoire pour les élèves qui redoublent.

Au collège, le PPRE permet d'organiser une prise en charge personnalisée autour d'objectifs d'apprentissage prioritaires, dans une période définie (quelques semaines le plus souvent).

Au terme du PPRE, l'enseignant, en général le professeur principal, dresse un bilan pour décider :
  • sa poursuite,
  • son interruption,
  • la révision de ses objectifs,
  • l'introduction de nouvelles actions.
Le PPRE constitue de manière évidente une modalité de prévention de la grande difficulté scolaire, visant ainsi à empêcher un redoublement. La continuité d'action, la cohérence et l'individualisation des réponses apportées à l'élève sont le gage de la réussite dans la lutte contre l'échec scolaire.
Téléphone : 01 34 17 33 36
Fax : 01 34 12 44 43